PERSONNAGES
4 commentaires

Ceci n’est pas un hommage….


« Ceci n’est ni un hommage posthume, ni un bien cuit, ni un discours. Ce ne sont que des mots, qui veulent dire je t’aime… »

Un héros? Le miens? Mon père? Oui en quelque sorte. Je vieillis et lui aussi, notre relation n’a pas toujours été au beau fixe mais j’admire mon père pour une multitude de raisons. Des raisons évidentes et d’autres subtiles. Il n’a probablement pas d’idée de cela car il est un homme humble mais fier, pas à tout les niveaux vous dirait ma mère mais je vous dis qu’il est fier là où ça compte vraiment. On dit qu’il ne faut pas attendre pour dire au gens qu’on aime à quel point ils nous ont marqué et que trop souvent ce jour arrive une journée trop tard.

IMG_20150511_0005 Mon papa se nommes Robin Dufour, il est né à Shipshaw en 1949, 4eme enfant d’une famille de 12, un jeune homme indépendant aux idées arrêtées. À 24 ans, il part travailler chez Quebec Téléphone à Forestville sur sa Côte Nord, sa terre d’accueil. L’histoire voulu qu’il aille installer le téléphone chez ma mère, nouvellement arrivée à Forestville pour y enseigner. Maman fut séduite par son agilité à manier le tournevis et lui, sans l’avouer, par son téléphone rose.  Par la suite, tout deux jouèrent d’astuces pour se revoir. Aujourd’hui, 42 ans plus tard, ils sont toujours ensemble. Même si comme dans la majorités des vieux couples ils se tombent sur les nerfs à tout les jours, ils s’aiment, se respectent et se complètent de belle manière. C’est d’une pure évidence pour tout leurs proches. Il est de la vieille école, celle qui veut que l’on ait rien pour rien. Peut être qu’il a des vices que j’ignore, dans le fond j’espère qu’il en a quelques petits de cachés. Ses vertus sont nobles et à son honneur.  Qu’il faille travailler fort et aimer ce que l’ont fait, il n’a jamais été au chômage et à pratiquement passé sa vie chez Hydro Quebec. Qu’il faut bouger plutôt que regarder la télé. Que la nature est précieuse et magnifique. Connaître les noms des arbres et des oiseaux est une fierté. Compter ses sous étant responsable de la vie des siens et s’empêcher de vivre ses propres rêves pour laisser la chance à ses filles de réaliser les leurs. C’est à dire, leurs études, leur passions, les voyages. Normal vous direz? Non ce ne l’est pas, bien que des millions de papas soient comme lui,  nombreux sont ceux qui font passer leurs passions avant ceux de leurs enfants. Je crois cependant qu’un juste milieu est souhaitable et qu’il réalisera plusieurs de ses rêves durant le temps qui lui reste du moins. Fier de n’avoir aucune dette, fier d’avoir élevé trois belles filles intelligentes, de chérir et offrir du temps de qualité à aimer et divertir ses deux beaux petits enfants Raoul et Jules, de donner du sang à tout les ans depuis toujours, de faire son bénévolat annuel pour le défi Pierre Lavoie, de faire son ski de fond, son vélo, ses marches quotidiennes, sa cueillette de bleuets, ses road trips, se garder actif et parfaire continuellement ses connaissances informatiques, d’accompagner maman au Ciné Club même s’il s’endors une fois sur deux. Des drôle d’idées qu’il réalisa comme celle de traverser l’Atlantique dans un bateau cargo. Y a de quoi être fier vous croyez pas? Moi je dit que oui. IMG_20150511_0002_NEW Nous sommes trois filles issues de leur union, en ordre ça donne Sophie, Christine et Élise. Des souvenirs éclairs de mon père qui m’ont marqués j’en ai plusieurs. En voici quelques uns… J’étais jeune et papa prenait des cours de Kung Fu avec moi et Sophie et un jour le prof m’avait repris et réprimandé devant les autres, le cours suivant je ne voulais pas y retourner, c’est là que papa me dit, « si tu ne vaux pas une risée Christine, tu vaux pas grand chose » Une citation que j’ai reprise par la suite pour aider et encourager ceux qui en avaient de besoin. Des exemples j’en ai plein d’autres, comme « la pluie de tes insultes n’atteint pas le parapluie de mon indifférence » « Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi mais plutôt ce que tu peux faire pour ton pays »

IMG_20150511_0007_NEW

 Je te vois papa te dire rendu ici « bon il est où le pot » ? Le voici… Papa est selon moi un peu avare, il ne réalise pas assez ses rêves, n’achète que sur le tard des biens qu’il souhaite. Oui papa, c’est tout à ton honneur d’attendre qu’une télé baisse de prix mais attendre environ 10 ans alors qu’il aurait pu l’acheter 10 fois à plein prix? Je répondrai à cela, vis papa, juste vis un peu plus vite. Ça ne t’enlèveras rien tu verras. Sur une note plus dérangeante voici un ramassis de ses meilleures citations légendaires « Qu’es-ce tu veux, chu colon j’viens de Shipshaw » « J’vais t’arracher le bras pis te taper avec le bout qui saigne » « Peter c’est la vie » « Un pet c’est un coup de canon entre deux montagnes qui annonce l’arrivée du général caca » « un rot n’est ni plus ni moins qu’un pet qui prend l’ascenseur »

IMG_20150511_0006_NEW

Papa n’est pas non plus un bon cuisinier, nous avons malgré nous été ses cobayes durant des lunes… Les muffins à la Cayenne, la crème budwig (smoothies) au fromage fêta, poulet au jus de tomate, gelée de pimbina. ouachhhhe! Quoi qu’il en soit, papa est un lève tôt et je le suspecte de se faire une croix d’honneur de toujours vouloir passer pour celui qui se lève le premier. Tu crois que je ne t’entendais pas lorsque je me levais, le bruit de la chasse d’eau lors de mon pipi matinal te réveillait et lorsque je montais le marches, mon déjeuner était là sur la table et tu me demandais « que vas tu prendre pour déjeuner? J’te fais d’la crème budwig » !

IMG_20150511_0008_NEW

 Au delà de la crème budwig, il y a un père qui en a vu de toutes les couleurs avec ses filles mais surtout avec moi. Juste pour ça, tu mérites d’être heureux et vivre ta vie pleinement, pour toi. Tu mérites de réaliser tes rêves mais je sais que tes rêves ce n’est pas seulement celui de faire le tour du monde… C’est aussi de t’assurer que les gens autours de toi ne manque de rien. De sauter de génération et partager tes valeurs aux suivant, à tes petits enfants.

1514553_564874436926201_1476498276_n

Nous avons en commun, l’impatience et être chialleux, ce qui a donné lieu à des prises de becs entre nous. De cela il ne reste pas grand chose car j’aime croire que le meilleur l’emporte sur le mauvais. Ne doute jamais s’il vous plait, de la fierté que j’ai d’avoir un père comme toi. Tu m’as inculqué de bonnes valeurs et elles font maintenant partie de moi.

10174888_699686270111743_4865240435581276092_nJe souhaite de tout cœur que tu viennes me visiter ici à Glasgow, il y a tellement à voir, tu apprécieras j’en suis certaine. 10/4 Terminé! Bye mon peupa xx

IMG_20150511_0003_NEW
Cette entrée a été publiée dans : PERSONNAGES

par

Née a Baie-Comeau au Québec j'ai habité plusieurs autres villes par la suite. Une tonne de sujets m'interessent. Les arts, les gens, les villes, les chiens, la nature, le jazz la bouffe, l'histoire les gens extraordinaires. Voilà le pourquoi de mon blog Moijmange-- un peu de tout. Bonne lecture à tous

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s