MUSIQUE
Laisser un commentaire

The first Lady of song


Ella elle l’a ce je n’sais quoi que d’autres n’ont pas qui nous met dans un drôle d’état

Je ne suis pas une fan de cette chanson de France Gall, je trouve l’air et surtout le vidéo disons le poliment, triste et ennuyeux. Mais Ahhh, il n’y a pas que moi qui me sente comme ça. Ce qui m’a  charmé et qui m’a rendu accro d’Ella Fitzgerald, je ne le sais pas. C’est comme un bon vin pour un amateur de vin, non, un bon cigare, non,  un potage aux truffes humm ça non plus. C’est un je sais quoi au delà de sa voix.

Je ne peux pas dire que je me souviens du moment exacte que j’ai entendu sa voix pour la première fois. Je devais être jeune car mon gout pour le jazz s’est développé rapidement, comme un gène fautif, une prédisposition. Un jour en visite chez les voisins, le monsieur et la dame dansaient un foxtrot romantique sur la voix feutrée d’Ella Fitzgerald.  Oh ca me parle ça et j’ai vite demandé l’enregistrement. Elle me prêta deux cassettes que j’ai rapidement copiées. Au fil des ans et des déménagements, j’ai égaré les cassettes. Je n’ai jamais ressenti autant d’euphorie que  quand en 2011,  j’ai retrouvé sur Itune un de ses premiers album, le même que  la cassette, tout y était. Très swing, rag,  dixi , un enregistrement au son pourri. Les yeux fermés, j’étais en Nouvelle- Orléans, sirotant une limonade en écoutant un band de jazz sous le soleil et l’humidité accablante. Je ne pouvais pas y croire. J’avais cherché en ligne, dans les magasins de disques, écouté des tonnes de compilations, niet. Là comme ça sans plus aucun espoir, sans effort, un cadeau du ciel. Voilà ma chanson préférée tirée de cet album.

Song: Shine, Ella Fitzgerald 

‘Cause I’m glad I’m livin’ Take troubles smiling, never whine, oh whine ‘Cause my color’s shady And it’s slightly different, maybe That’s why they call me shine

Ella est  le fruit issu d’une union obligée à New-Port en Virginie en 1917. À l’âge d’un an sa mère se divorce et alla vivre à New York emportant Ella avec elle.  Ella n’a jamais été une reine de beauté et elle était noir en plus. Rien pour l’aider à l’époque.  C’est même pour ces  raisons qu’en 1934 à  l’âge de 17 ans elle se fait refuser l’entrée au Harlem Apollo Theater. Pas longtemps après, elle s’est fait rappeler pour être écouté à nouveau par les promoteurs. Personne ne peut le nier et être insensible à cette voix, à ce talent. La chanson qui  l’a  rendu célèbre a été -A Tisket a Tasket. Bien qu’elle ait  du se batte dans une Amérique raciste, à partir de ce moment, elle fût et demeura la chanteuse de jazz #1  jusqu’à sa mort.  À mon avis, rien ne se compare , rien ne s’y frôle .  Les Billie Holiday, Dinah Washington, Sarah Vaughn, Nina Simone  de ce monde ont aussi des voix uniques. Ella trône au sommet encore aujourd’hui.  Au cours de sa carrière , elle a chanté avec les plus grands noms, les plus grands musiciens de jazz,  dans les plus grandes salles du monde. Chacun convaincu de la grandeur et la beauté de son instrument vocal. Le respect de tous.  Ella a chanté et repris les grands standards du Jazz. Deux de ses albums les plus populaires furent issu de sa collaboration avec le trompettiste américain Louis Armstrong. Deux albums bijoux très accessibles musicalement, à se procurer. Aussi je vous conseil si vous voulez la voir chanter, Ella au festival de Montreux. C’est en noir et blanc mais ca fait parti du charme. Juste regarder l’auditoire complètement sous le charme et hypnotisé par the First Lady of Song, vaut la peine. Marylin Monroe fût une grande admiratrice et amie de la chanteuse . Ella a été reçu et honorée au Hollywood Walk of Fame et reçu un nombre important de prix honorifiques. Ella and Louis

Louis and Ellaella 3 ella 2ella Il n’y a rien de triste dans la voix d’Ella Fitzgerald, juste une puissante et réjouissante voix. Comme du confort Food à la Nouvelle Orléans ou n’importe quel paysage ensoleillé qu’on s’imagine les yeux fermés. Qu’on aime le jazz ou non, je vous met au défi de rester insensible à son agilité vocale. Pour moi c’est honnêtement thérapeutique.  Ella est décédée du diabète en 1996 à Beverly Hill. J’aurais vendu mon âme au diable pour la voir en spectacle. En y pensant bien, pour moi Ella n’est pas morte, cette Étoile, cette reine du Scat, cette Lady of song raisonnera à jamais dans mon cœur et pour un bout encore, dans les écouteurs de mon smart phone.

Chritou

Artistes Jazz ayant la chance de jouer aux côtés d’Ella

  • Duke Ellington
  • Louis Armstrong
  • Dizzy Gillespie
  • Oscar Peterson
  • Count Bassie
  • Frank Sinatra
  • Norman Granz
  • Nat King Cole
  • Jack Webb
  • Tonny Flannagan
  • Peggy Lee   etc…..

Quelques un de ses plus  grands succès (Prè de 100 albums sur le marché)

Cette entrée a été publiée dans : MUSIQUE
Avec les tags :

par

Née a Baie-Comeau au Québec j'ai habité plusieurs autres villes par la suite. Une tonne de sujets m'interessent. Les arts, les gens, les villes, les chiens, la nature, le jazz la bouffe, l'histoire les gens extraordinaires. Voilà le pourquoi de mon blog Moijmange-- un peu de tout. Bonne lecture à tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s